Autographes Passe-Present



Newsletter


Lepassepresent
Present sur RV

Marche Dauphine Puces Saint Ouen

Membre de


Syndicat des Antiquaires


Antiquites et Collections



LIENS EXTERNES

Restauration
Documents


Restaurations Documents Anciens

Musee Fenaille


Musee Fenaille Rodez

Sainte Eulalie d'Olt

Sainte Eulalie d'Olt-Histoire
Pour les Hotes

VANDAMME Dominique General Empire , 1802 , Lettre à son Entete avec Signature Autographe

3 Germinal AN10 - 1802

 Lettre Signée

 

Dominique VANDAMME


Général d'Empire

Acteur Majeur à Austerlitz

Grand Aigle de la Légion d'Honneur


envoyée au Ministre de la Guerre

Demande de Promotion

pour son Aide de Camp


Formule de politesse Autographe

et Signature

Plus de détails


500,00 €

Disponibilité :

1 pièce


"Mon Général , la manière obligeante dont vous avez bien voulu accueillir les différentes propositions que je vous ai faites m'engage à vous demander une faveur pour le Capitaine Desoye mon aide de Camp. Cet officier qui a fait bravement toute la guerre à mes cotés... ... je désirerais pouvoir el faire passer dans l'arme de la Cavalerie à laquelle il est propre sous tous les rapports... .... [et] le mettre à la suite du 2eme régiment de Dragons qui fait partie de ma division. J aimerai le garder toujours près de moi lui donner cette nouvelle preuve de mon amitié.


SALUT et RESPECT

D VANDAMME "

 

Dominique Joseph René Vandamme,   1770  Cassel,   1830 Cassel,  général français (à 22 Ans ) de la Révolution et de l’Empire,

Sous les ordres de Soult, il s'empare à la charge du plateau de Pratzen à Austerlitz (nb: avec Saint Hilaire) signant un des plus haut fait d'arme dans l histoire de l'armée francaise .

Il est fait Grand Aigle de la Légion d'Honneur pour cela par Napoléon .

Pendant Waterloo , il pressera  le Maréchal Grouchy de suivre le son du canon , et de marcher sur Waterloo , celui-ci ne l'écoutera pas.

Vandamme avait un caractère bien trempé , il fut prisonnier des russes en 1813 et s'emporta  face au tsar Alexandre : "Je ne suis ni pillard ni brigand, mais, dans tous les cas, mes contemporains et l'histoire ne me reprocheront pas d'avoir trempé mes mains dans le sang de mon père !" »

(Peut-etre une explication à sa mise en résidence à la premiere restauration)

 

Claude Etienne DESOYE , Capitaine , Chevalier de Legion d'Honneur (1765 Jura - 1810 à Braunau)

 

EXCELLENT ETAT , In Folio .

 

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Panier  

(vide)

Nouveaux Documents

Pas de nouveau document pour le moment

Contactez Librairie Autographes
Contactez-Nous




Musee Soulages
Musee Soulages Rodez 2014


Les Devises Republicaines

Les Devises Republicaines