Autographes Passe-Present



Newsletter


Lepassepresent
Present sur RV

Marche Dauphine Puces Saint Ouen

Membre de


Syndicat des Antiquaires


Antiquites et Collections



LIENS EXTERNES

Restauration
Documents


Restaurations Documents Anciens

Musee Fenaille


Musee Fenaille Rodez

Sainte Eulalie d'Olt

Sainte Eulalie d'Olt-Histoire
Pour les Hotes

Madame ROLAND, 1786 Magnifique Poeme Autographe pour l'anniversaire d Eudora

1786

MAGNIFIQUE POEME AUTOGRAPHE


Madame ROLAND

(Jeanne Marie Philipon)


Egérie des Girondins


"AU MEILLEUR DES EPOUX ET DES PERES"


écrit à son mari

Jean Marie ROLAND

(futur Ministre de l'Intérieur)

à l'occasion des Cinq ans de leur fille

EUDORA

 

Plus de détails


0,00 €

Disponibilité : Ce Document n'est plus présent.

0 pièce


Prévenez-moi lorsque un document similaire est disponible


 

Ce texte éclaire sa relation avec son mari et son romantisme exacerbé en ces temps pré-révolutionnaires trop silencieux pour elle .

Femme et mère (éternel dilemme ?) elle exprime ici une passion contenue, idéaliste , et dans le texte son caractère bouillonne et lance des mots ".. plaisir, désir,hymen, fripon,ébats, tendres.

Elle, qui se détourna de ce mari, Jean-Marie Roland de La Platière avec qui elle vit sa passion politique; elle qui vit une relation sensuelle et passionnelle avec le Girondin Buzot ,tente ici un hommage à son mari (en forme d'attente ?) à l'occasion de l'anniversaire de leur fille EUDORA .

 


Au Meilleur des Epoux et des pères.

A l'anniversaire d'Eudora

Puis je m'empecher de t'offrir

Des fleurs, des vers, que sais je encore 

Ces jolis riens que le plaisir

Que l'amour heureux fait éclore

Pour renouveller le désir

...  ....

Il n'est pas vrai que de son frère

L'hymen soit l'ennemi juré

Si ce cadet, d'humeur trop fière,

Parfois tourmenta son ainé

C'est à l'amour qu'en est le crime.

Le fripon, excédant ses droits

mettait l'autre aux derniers abois,

...   ..

Ce gage heureux, ce noeud charmant

Devait nous tomber sans partage

Il fut livré. Notre Eudora,

Tu le sais, mais regardez la ...

De tous les deux est bien l'ouvrage!

.. ...

Nous sommes à ce jour fameux

Où des mortels les premiers Dieux

Réunis sous d'heureux Auspices

Et touchez de nos sacrifices

Jurent de combler tous nos voeux.

Puissent ils , dans vingt ans encore

Sourire au bon père d'Eudore

Puissai je avec vous chers amis

Célébrer cette aimable fete

Couronner nos cheveux blanchis

Et vous revoir ceindre sa tete

Des myrthes par vous receuillis ."

 

Arretée en Juin 1793 avec les Girondins , elle écrivit à Buzot de sa prison  :

« Je chéris ces fers où il m’est libre de t’aimer sans partage »

Le 8 Novembre 1793 , Manon ROLAND , égérie politique des Girondins fut guillotinée.

Son mari , Jean-Marie Roland de La Platière (séparé d'elle ) , se suicida en l'apprenant deux jours plus tard.


...  Puissai-je avec vous chers amis dans 20 ans .. .. couronner nos cheveux blanchis  ...

Avant que ne tombe le couperet de la guillotine, elle dit :  « Ô Liberté, que de crimes on commet en ton nom ! »

 


L'histoire avait prévu une fin tragique mais l'avait choisi.

-----------------------

 

DOCUMENT : Petit In-4 ,  (16 x 20 cms ) , BON ETAT , Texte et écriture bien lisible , malgré deux coins manquants avec une légère perte de texte dans le bas droit, avec taches et rousseurs (Voir photo)


 

 

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Panier  

(vide)
Contactez Librairie Autographes
Contactez-Nous




Musee Soulages
Musee Soulages Rodez 2014


Les Devises Republicaines

Les Devises Republicaines