Autographes Passe-Present



Newsletter


Lepassepresent
Present sur RV

Marche Dauphine Puces Saint Ouen

Membre de


Syndicat des Antiquaires


Antiquites et Collections



LIENS EXTERNES

Restauration
Documents


Restaurations Documents Anciens

Musee Fenaille


Musee Fenaille Rodez

Sainte Eulalie d'Olt

Sainte Eulalie d'Olt-Histoire
Pour les Hotes

Général TREZEL , 1842 , L.A.S.

Lettre Autographe Signée

Général TREZEL


Caen , 17 Septembre 1842

à Mr Dumont de l'Institut de France

 

Plus de détails


50,00 €

Disponibilité :

1 pièce


Etat excellent , Marque postale Caen

Dimenssions : 11 x 17 cms

Camille Alphonse Trézel (5 Janvier 1780, Paris - 11 Avril 1860, Paris) était un général de division français, ministre de la Guerre et pair de France sous la monarchie de Juillet

Aux Cent-Jours, il fut appelé à la Grande Armée, et montra une telle bravoure à la bataille de Ligny, où un coup de feu lui enleva l’œil gauche, qu’il fut promu général de brigade par décret du 5 juillet 1815.  Il se distingua de nouveau dans l’Expédition d'Espagne (1823) et fut membre du comité consultatif d'état-major et secrétaire du comité de réorganisation. Il fit l’expédition de Morée comme sous-chef d'état-major (1828), et fut promu maréchal de camp en 1829.

En 1831, Il commanda l’expédition de Bougie . Appelé en remplacement du général Desmichels dans la province d’Oran, il remporta plusieurs victoires contre les Zmalas et Douairs, commandés par l'agha Mustapha Ben Ismaïl chef des Douairs, l'agha Kadour Ben El Morsly chef des Beni Amer (Nomade) et l'agha Benaouda Mazari chef des zmala. Le 16 juin 1835, au camp des Figuiers Valmy (El Karma), un traité fut conclu entre ce chef et le général Trézel, aux termes duquel les Zmalas et Douairs se reconnurent sujets, tributaires et soldats de la France. Ces tribus refusaient de payer la zakât (Achoura) a l'Emir Abdelkader.

Le général se vit donc obligé à une démonstration contre Abd-el-Kader, pour la protection de ces deux tribus que l’Émir voulait châtier. Cette démonstration aboutit au désastre de la Macta (28 juin), après un échec subi l’avant-veille dans la forêt de Muley-Ismaïl. Dans ces deux attaques, Trézel, fut attaqué par dix mille hommes alors qu’il n’avait que 1 700 baïonnettes et 600 chevaux.

Élevé à la dignité de pair de France le 21 juillet 1846, il devint ministre de la guerre dans le troisième ministère Soult le 9 mai 1847 . Il conserva ces fonctions dans le ministère Guizot jusqu'à la chute de la monarchie de Juillet le 24 février 1848.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Panier  

(vide)
Contactez Librairie Autographes
Contactez-Nous




Musee Soulages
Musee Soulages Rodez 2014


Les Devises Republicaines

Les Devises Republicaines